décembre 2018
201812.20
0

Le 5 décembre, le Défenseur des droits Jacques Toubon a remis à Sabrina Delattre, qui a rejoint Courrégé-Foreman en 2018, le prix de thèse décerné chaque année par cette institution pour encourager la recherche dans ses domaines de compétences.


Remise du Prix de thèse du Défenseur des droits


Déjà récompensée par le Prix de thèse de l’Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne, Sabrina Delattre a consacré son travail de recherche au développement des « peines préventives » en France et au Royaume-Uni. Elle y étudie les mutations des formes de privation ou de restriction de liberté et les risques qu’elles font peser sur les libertés publiques.

Décerné à l’unanimité par un jury pluridisciplinaire (droit, sociologie, économie, histoire et sciences politiques) le prix de thèse du Défenseur des droits a également récompensé Emmanuel Beaubatie, lauréat ex-aequo pour un travail de sociologie sur les trajectoires de changement de sexe.

L’ouvrage de Sabrina Delattre, « Les peines préventives, étude comparée de leurs dynamiques en France, en Angleterre et au Pays de Galles » sera publié dans quelques semaines aux éditions Mare et Martin.



  • newdeco1
  • newdeco2
  • newdeco4
  • newdeco6
  • newdeco5
  • newdeco7
  • newdeco8
  • newdeco3
  • newdeco9